Entretien des pelouses : Comment semer une nouvelle pelouse

Whatever else you may have within your compound, your grass is the aesthetic highlight.Whatever else you may have within your compound, your grass is the aesthetic highlight.

Quoi que vous ayez d’autre dans votre enceinte, votre herbe est le point fort esthétique. | Source

Ensemencement d’une nouvelle pelouse

Il est largement admis que l’ensemencement d’une pelouse ne peut être effectué correctement que par des entrepreneurs professionnels, des jardiniers et des paysagistes.

C’est absolument faux. Si vous avez une nouvelle pelouse, vous pouvez certainement l’ensemencer vous-même.

Quoi que vous ayez d’autre dans votre enceinte, votre gazon est le point fort esthétique. Il couvre le sol nu d’une couverture verdoyante et donne à votre zone un aspect vert et magnifique.

Toutefois, une excellente herbe n’apparaît pas toute seule. À moins d’un effort délibéré et pratique associé à un calendrier approprié, il en résultera des mauvaises herbes et une foule d’autres éléments indésirables. La santé de votre pelouse dépend en grande partie de la façon dont vous la posez.

Il existe deux méthodes pour y parvenir. L’une consiste à recouvrir votre pelouse de gazon et l’autre (qui est l’option pratique pour la plupart des gens) consiste à planter des graines. Cette dernière option n’est pas seulement naturelle et moins chère, c’est vous qui déterminez le type de gazon que vous utiliserez.

Quel est le moment idéal pour semer une pelouse ?

La meilleure période se situe entre début avril et début septembre. La première étape consiste donc à réserver un certain temps entre mars et août pour préparer le terrain. Les graines doivent être semées avant la prochaine grosse averse. En effet, lorsque les fortes pluies commencent, le sol commence à perdre de son élasticité.

Le meilleur moment se situe généralement entre la fin de l’été et le début de l’automne. Le sol n’aura pas encore perdu sa chaleur à ce moment-là et pourra donc maintenir le processus de germination et l’établissement d’une structure racinaire adéquate.

Il est possible de semer des graines au printemps, mais cela n’est idéal que pour les types d’herbe de saison chaude. Même dans ce cas, n’oubliez pas que lorsque la germination a lieu au printemps, les nouvelles pousses ne seront pas prêtes pour la chaleur de l’été.

En semant entre la fin de l’été et le début de l’automne, vous éviterez d’exposer les graines à des températures élevées et vous ne devrez pas lutter continuellement contre les mauvaises herbes.

1. Préparer le sol

Passez votre pelouse en revue et enlevez toutes les matières végétales, les feuilles, les racines et les pousses de ce qui était là auparavant, y compris l’herbe, les mauvaises herbes et/ou d’autres plantes. Veillez également à ce qu’il n’y ait aucune trace de mauvaises herbes qui pourraient concurrencer vos semences pour l’eau et les nutriments essentiels.

  Comment utiliser correctement un coupe-fil, sans briser la ligne !

En outre, il faut enlever tous les débris et les matières mortes et s’assurer qu’il ne reste rien qui puisse endommager ou gêner le processus d’ensemencement. Si vous décidez d’ajouter des amendements à ce stade, vous pouvez le faire, mais ne choisissez que le type de sol qui convient le mieux.

Le sol doit être suffisamment préparé pour soutenir la germination et la croissance de l’herbe. Certaines personnes préfèrent simplement attendre la pluie et raffermir le sol une fois qu’il est sec, mais une autre solution consiste à utiliser un rouleau lourd pour compacter le sol.

Utilisez des râteaux et d’autres outils de jardinage pour niveler le sol. Si vous souhaitez appliquer une fumure à ce stade plutôt qu’après l’ensemencement proprement dit, insérez le mélange en particulier pour les zones qui sont un peu plus basses d’un demi-pouce par rapport au reste du sol. Passez ensuite sur ces zones avec le râteau pour vous assurer qu’elles sont bien remplies et nivelées.

Vous pouvez aussi utiliser vos pieds et le râteau pour presser et compacter le sol. Arrosez légèrement le sol pour faciliter le compactage et laissez-le se tasser.

En nivelant la surface de votre sol, vous éliminerez les pentes et faciliterez votre fauchage. Prenez donc le temps d’égaliser le sol. Vérifiez également que le drainage est adéquat avant de commencer à semer la pelouse.

Research on the grass types that are best suited for the climate in your locality. Research on the grass types that are best suited for the climate in your locality.

Faites des recherches sur les types de gazon qui conviennent le mieux au climat de votre localité. | Source

2. Sélectionnez le type de gazon

Avant de vous décider pour le type de gazon que vous utiliserez pour l’ensemencement, faites des recherches sur les types qui sont les mieux adaptés au climat de votre localité. Vous pouvez acheter de l’herbe de saison chaude ou de saison froide, selon que vous êtes situé au nord ou au sud.

Ensuite, vous devrez déterminer le mélange de graines que vous utiliserez. Certains types de gazon sont vraiment excellents, selon ce que vous préférez.

Par exemple, l’herbe des Bermudes est idéale si vous avez des enfants ou des animaux domestiques et si vous avez des activités typiques autour de votre enceinte. L’herbe des Bermudes est cependant connue pour sa croissance rapide, ce qui signifie que vous devrez tondre et tailler l’herbe souvent.

L’herbe à bison est idéale pour les personnes qui n’ont pas envie d’arroser, de tondre ou de fertiliser leur jardin souvent. En même temps, l’herbe à bison peut atteindre une hauteur de 4 à 5 pouces et vous n’avez pas besoin de faire beaucoup de bordures. Outre le fait que vous devrez peut-être vous occuper des mauvaises herbes, il n’y a pas de problèmes connus résultant d’insectes ou de maladies pouvant endommager l’herbe.

  10 plantes d'intérieur spéciales qui nécessitent la main verte

Les semis et la fertilisation doivent être effectués le même jour afin de favoriser la croissance des graines. N’oubliez pas que les engrais ont des effets différents selon le type de sol. Consultez votre magasin local pour savoir quel est le meilleur engrais pour votre type de sol.

3. Semer la graine

Après avoir déterminé le mélange de semences que vous utiliserez, distribuez les semences selon la procédure détaillée sur l’emballage des semences. La quantité est généralement donnée par mètre carré.

Lorsque vous insérez les graines, ne les recouvrez pas de plus d’un pouce de terre. Cet espace permettra à la fois l’aération et l’absorption d’eau. Le paillage peut également être utilisé à ce stade pour réduire la consommation d’eau et favoriser la bonne germination des graines.

La quantité typique de semences est d’environ 40-50 grammes par mètre carré. Bien qu’une méthode courante de diffusion des semences soit manuelle, la meilleure méthode à utiliser lors de l’ensemencement d’une nouvelle pelouse est d’utiliser un épandeur de semences à manivelle ou un épandeur à roues. En effet, le semis à la main entraîne souvent une irrégularité de l’herbe lorsqu’elle finit par germer.

Avant de commencer, assurez-vous que vous réglez l’épandeur sur le débit de semence approprié. Il doit y avoir deux ou trois applications de semences, chacune dans une direction différente de la précédente.

La méthode idéale pour ce faire consiste à diviser les semences en deux ensembles et à en répandre un en marchant de gauche à droite dans la pelouse, et l’autre en marchant dans la direction adjacente. Lors de l’épandage, veillez à ce qu’aucune graine ne glisse dans d’autres zones comme les allées, les patios ou les plates-bandes.

Have some soil and extra seed on hand because some hollows may appear in the process of rolling.Have some soil and extra seed on hand because some hollows may appear in the process of rolling.

Ayez de la terre et des graines supplémentaires sous la main, car des creux peuvent apparaître en cours de roulage. | Source

4. Protéger et niveler la zone

N’oubliez pas de protéger la zone une fois que vous avez terminé l’ensemencement. Vous pouvez utiliser une corde ou un autre moyen de sceller l’endroit afin d’empêcher les gens de marcher sur le sol.

Si vous trouvez des endroits où les herbes n’ont pas poussé après la plantation, ne vous laissez pas décourager. Vous pouvez toujours réensemencer ces endroits.

Les activités telles que la marche, la course, le jeu, la fête, la conduite automobile ou le vélo doivent être interdites pendant le premier mois, car elles ne feront que nuire à la croissance.

L’étape suivante consistera à appliquer un pansement sur la pelouse (si vous ne l’avez pas encore fait à ce stade). L’habillage protégera les graines contre les perturbations. Pour cela, vous pouvez utiliser de la mousse, de la paille ou de la tourbe.

  Mon examen de l'aspirateur à gazon et à feuilles DR

Ensuite, utilisez un rouleau à eau à moitié plein ou un rouleau de tondeuse à gazon pour piétons pour passer légèrement sur la zone. N’utilisez pas un rouleau lourd rempli de béton, car ceux-ci ont tendance à être étroits et à soumettre le sol à une forte pression par pouce carré.

Veillez à ne pas épuiser toutes vos semences. Ayez de la terre et des semences supplémentaires sous la main, car des creux peuvent apparaître au cours du passage du rouleau. Après avoir parcouru la pelouse et comblé tous les creux, le sol devrait être prêt pour l’étape suivante.

Remember to apply fertilizer after the first time you mow and then water the lawnRemember to apply fertilizer after the first time you mow and then water the lawn

N’oubliez pas d’appliquer un engrais après la première tonte et d’arroser ensuite la pelouse | Source

5. Arroser votre pelouse

Appliquez suffisamment d’eau pour humidifier le sol. La pelouse doit être maintenue humide jusqu’à ce que les graines germent.

Faites attention à ne pas arroser la zone. Trop d’eau noierait les graines et entraverait le processus de germination. Non seulement les graines pourrissent, mais l’herbe pousse aussi de façon irrégulière.

Après avoir ensemencé votre pelouse, arrosez-la plusieurs fois dans la journée, mais uniquement avec suffisamment d’eau pour maintenir le sol dans un état humide et frais.

Continuez à arroser jusqu’à ce que la germination ait eu lieu et que les semis aient commencé à émerger. Vos nouveaux semis devraient commencer à apparaître dans un délai de deux à trois semaines, en fonction des conditions météorologiques.

Là encore, tenez compte de toute pluie qui aurait pu se produire avant de commencer à arroser, pour éviter l’engorgement. En termes de quantité, l’eau doit être au maximum d’un pouce chaque semaine.

En plus de ce qui précède, gardez à l’esprit ce qui suit :

  • Veillez à ne pas appliquer d’herbicides ou de produits chimiques pendant cette phase de formation délicate. Les produits chimiques peuvent détruire les jeunes racines avant que la croissance ne soit terminée.
  • Laissez l’herbe pousser jusqu’à une longueur de 3 à 4 pouces avant de commencer à tondre votre pelouse.
  • N’oubliez pas d’appliquer un engrais après la première tonte, puis d’arroser la pelouse pour éviter qu’elle ne brûle.

Vous devrez faire preuve de patience en suivant ces procédures, car il faudra un certain temps avant que les graines ne germent et que l’herbe n’arrive à maturité et que vous ne récoltiez la récompense à long terme d’une splendide pelouse.

Ce contenu est exact et fidèle à la connaissance de l’auteur et ne saurait remplacer les conseils formels et personnalisés d’un professionnel qualifié.